183454-_joseph-banderet1.jpg

PHASMES

Libertivore

DANSE ACROBATIQUE  

Tout public

Mystérieuse entité, empruntant à l’animal, au minéral comme au végétal, cette Chimère va muter, se déployer, interagir avec son environnement, faisant naître des figures abstraites et évocatrices, tels des phasmes sans queue ni tête…  Les corps enchâssés frayent avec mirages et illusions d’optique. Sensuel et inquiétant, brutal et fragile.

Photo haut ©Joseph Banderet / bas © Fanny Soriano

CRÉATION : 2017

DURÉE : 30 min

Date

Lieu

Heure ...

À venir !

pas HD phasmes 3.jpg
Phasmes HC ©FannySoriano.JPG

DISTRIBUTION

Écriture, mise en scène

Fanny Soriano

Interprétation

Voleak Ung et Vincent Brière

Collaborateurs artistiques

Mathilde Monfreux et Damien Fournier

Musique

Thomas Barrière

Lumière

Cyril Leclerc

Costumes

Sandrine Rozier

PRODUCTION Cie

Libertivore

COPRODUCTIONS

Archaos Pôle National Cirque Méditerranée, Le Merlan scène nationale de Marseille, Le théâtre La Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, Pôle Arts de la Scène - Friche la Belle de Mai

LA COMPAGNIE LIBERTIVORE

La compagnie Libertivore a été créée en 2005 par Fanny Soriano (danseuse, acrobate aérienne) et Jules Beckman (musicien, performeur multidisciplinaire). Ensemble, ils créent le spectacle Libertivore (Jeunes Talents Cirque 2007), puis participent à la création du spectacle Autochtone (2009) aux côtés du collectif AOC. Fanny Soriano développe au sein de Libertivore un travail corporel mêlant cirque et danse, agrémenté de recherches sur la matière organique. Son cirque, d’essence métaphysique, vise à explorer les relations entre la Nature et la Nature Humaine: autour d’un corps matière, malléable et métamorphosable, le langage acrobatique de Libertivore sonde la place de l’homme dans un biotope (sur)naturel. S’inspirant des respirations de la nature, dont elle tire agrès, scénographies et accessoires, la metteuse en scène cherche à mettre en valeurles vertus d’une simplicité parfois indécelable, méconnue ou mésestimée.

LA DÉMARCHE ARTISTIQUE

Avec Phasmes, la compagnie Libertivore - Fanny Soriano - continue le travail artistique abordé dans le spectacle Hêtre (solo de 25 minutes pour une danseuse aérienne et une branche suspendue, créé en 2015) autour du lien entre l’humain et la nature. Le spectacle passe en revue et en mouvements l’imaginaire de la nature à travers deux protagonistes urbains plongés, plus ou moins consciemment, dans un environnement suggérant une forêt. Ils explorent, au fil de leurs désirs multiples, cet univers empreint d’illusions.Phasmes est à la fois une continuité de la pièce Hêtre et un contre-point au niveau de l’énergie : plus fougueuse, plus acrobatique, plus ludique. Une pièce qui "balaie" l’espace différemment. Phasmes et Hêtre peuvent être jouées indépendamment ou en diptyque. Phasmes n.m.[ Phasmes-: du mot grec Phasma, qui signifie forme, apparition, vision, fantômes. Genre d'insectes orthoptères marcheurs, au corps allongé et frêle, remarquables par leur mimétisme avec les branches, brindilles ou tiges sur lesquelles ils séjournent. ]© KarSol_iStock«Comme si les animaux sans queue ni tête que sont les phasmes pouvaient donner leur nom à la classe indéfinie de ces menues choses apparaissantes, évidemment en prise sur la souveraineté du fantasme. Comme si des animaux sans queue ni tête pouvaient donner leur nom à un genre accidentel de connaissance et d’écriture: connaissance de ces choses disparates et fortuites, choses du bord de la route, que nous n’avions pas cherchées mais qui, en apparaissant, font apparaître soudain le sens même de ce que nous avions toujours recherché, qui sait...»«Phasmes, essais sur l’apparition» de George Didi-Huberman