Gadoue 1-credit Christophe Raynaud de Lage _edited.jpg

GADOUE
Le Jardin des Délices (Cie)

CIRQUE / DANSE / JONGLAGE

  À partir de 5 ans

Dans Gadoue, le public assiste à un spectacle particulier  : un jongleur ne doit pas se salir, ne pas glisser, ne pas faire tomber sa balle, tout en tentant des figures de plus en plus complexes. La chute est inévitable et même nécessaire. L’homme doit bien tomber pour apprendre à se tenir debout. C’est l’humiliation mais c’est aussi un plaisir indicible, inavouable, enfantin. Miroir de nos conventions sociales, Nathan Israël jongle avec une balle, des blocs d’argile et nos contradictions.

Photos ©Christophe Raynaud de Lage

CRÉATION : 2018

DURÉE : 30 min

Samedi 28 mai

14h et 17h

Jardin du Ver Têtu, 19e

 

Dimanche 29 mai

14h et 17h30

TEP 2 de la Grange-aux-Belles, 10e

Gadoue 2 - credit Christophe Raynaud de Lage.jpg

DISTRIBUTION

Auteurs :

Luna Rousseau et Nathan Israël

Conception, mise en scène et dramaturgie :

Luna Rousseau

Interprétation :

Nathan Israël & Delphine Benhamou

Régie :

Vincent Berthe de Pommery

Production / diffusion :

Full Full

INFOS PRODUCTION

Production : Compagnie Le Jardin des Délices.

Co-productions : La Maison des Jonglages - scène conventionnée La Courneuve et Le Château de Blandy les Tours - Département de Seine et Marne - Les Subsistances, laboratoire international de création artistique (Lyon) - Les Migrateurs, associés pour les arts du cirque (Strasbourg) - Le Grand R, scène nationale de La Roche sur Yon - 2R2C, coopérative de rue et de cirque (Paris) - Cirk’Éole (Montigny-les-Metz) - Culture O Centre (Orléans).

Avec le soutien de : l'Atelier du Plateau et de la Ville de Paris - Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication - DGCA, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Rhône-Alpes. "L'homme de boue" avec le soutien de la SACD - Prix d’encouragement SACD–création jonglée.

Remerciements à l'Espace Périphérique - Parc de La Villette, Paris.

BIOGRAPHIE

Le Jardin des Délices (Cie)

Cette compagnie de cirque, fondée par Nathan Israël et Luna Rousseau, propose une hybridation des arts, un travail sur ce que peut être la matière, en jouant avec les registres. L’Homme de boue, qui fait partie du diptyque Argile, est l’acte fondateur de cette compagnie, en 2014. Depuis, ils ne se sont pas arrêtés de créer et ont même co-mené le festival FERIA, à Paris. Leurs formats, le ton, le choix de leurs lieux sont multiples, ils sont libres. Ils proposent aujourd’hui leur définition du monstre avec humour et grâce au cirque.